Ligue 1: Echouant sur la dernière marche, Nice n'est plus invaincu à domicile

FOOTBALL Le Gym s’incline 2-0 face à Angers…

Mathilde Frénois

— 

Mario Balotelli
Mario Balotelli — VALERY HACHE / AFP
  • Bien avant cette rencontre, la troisième place était assurée aux Aiglons.
  • Ils jouaient dans un stade quasi-plein, devant plus de 32.000 spectateurs.

Déjà acquise, ce n’est pas la troisième place que les Aiglons étaient venus chercher pour leur dernier match de la saison à l’Allianz Riviera. Les joueurs de l' OGC Nice avaient trouvé un nouvel enjeu : rester invaincus à domicile. Face à Angers dimanche soir, le challenge n’a pas pu être tenu. Après 23 matchs sans défaite, Nice s’est incliné (2-0).

Mario Balotelli a fait le show

L’Italien a enchaîné les beaux gestes… sans jamais concrétiser. A la 26e, « Super Mario » est l’auteur d’une superbe tête sur corner. A la 33e, c’est avec une frappe que l’Aiglon a tenté sa chance. A chaque fois, le gardien angevin Michel a repoussé la balle.

Nice, victime de sa faiblesse sur corner

C’est le capitaine d’Angers Cheikh N’doye qui ouvre le score avec une frappe, sur un coup de pied de coin à la 37e. Depuis le début de la saison, 10 % des buts encaissés ont été marqués sur corner. (1-0 à la mi-temps)

Favre est sorti de ses gonds...

… jusqu’à se faire rappeler à l’ordre. C’est d’abord Souquet puis Balotelli qui ont subi des contacts avant de s’écrouler dans la surface. Convainu qu’un penalty aurait dû être sifflé, le coach niçois a vu rouge… laissant échapper un but angevin de Toko Ekambi à la 90e, et, par la même, l’invincibilité niçoise.

>> A lire aussi : Football: Le meilleur joueur africain est Niçois, et il s'appelle Jean Michaël Seri