Basket: Avant de partir à Montpellier, le coach du Cavigal Rachid Meziane revient sur années niçoises

BASKET L’entraîneur des Niss’ Angels quitte le club…

Mathilde Frénois

— 

L'entraîneur du Cavigal de Nice, Rachid Meziane.
L'entraîneur du Cavigal de Nice, Rachid Meziane. — M. Frénois / ANP / 20 MInutes
  • Rachid Meziane a passé cinq ans à Nice.
  • Il raconte son parcours en trois dates.

La saison prochaine, c’est à Montpellier qu’il forgera la technique de joueuses… ainsi que ses souvenirs. Avant de partir du Cavigal de Nice, Rachid Meziane revient sur ses cinq années de coaching des Niss’Angels en trois dates clefs.

2013 : Pourtant favorites, les Niçoises laissent échapper sur le fil le statut de championne.

« Mon pire souvenir reste la défaite du titre de champion de France LF2, dès mon arrivée. Même si on avait fini leaders de la saison régulière, j’avais à cœur, pour ma première année, de gagner ce titre à domicile. Malheureusement, j’ai vécu un cauchemar lors de cette finale contre Angers. »

2015 : Le titre de champion de France LF2 en poche.

« C’est la revanche de cette défaite. Deux ans après, on fait une saison en LF2 parfaite en étant invincibles dans notre salle et en offrant le titre de champion de France LF2 à notre public. Ce groupe de joueuses était exceptionnel. Il avait une vraie communion avec le peuple niçois. Le titre venait conclure ma saison la plus aboutie mon meilleur souvenir. »

2017 : Le maintien au bout du suspens en Ligue féminine, son dernier succès en rouge et noir.

« C’était une saison pleine d’obstacles dans le sens où on a eu des blessures [celle au genou de la meneuse Alix Duchet notamment]. Ça a rendu ce maintien agréable parce qu’on a été le chercher, on s’est engagés, les filles ont vraiment mouillé le maillot. Ce maintien a une saveur vraiment particulière parce qu’il a été arraché. »