Nice: La promenade des Anglais bouclée mercredi matin pour une opération de déminage

SÉCURITÉ Une munition de la Seconde guerre mondiale a été retrouvée immergée à une cinquantaine de mètres de la plage...

Fabien Binacchi

— 

La promenade des Anglais (Illustration)
La promenade des Anglais (Illustration) — BEBERT BRUNO/SIPA
  • Découverte la semaine dernière, la bombe aérienne américaine de 250 kg, datant de la Seconde guerre mondiale, va être emportée au large et détruite
  • Toute une zone de l’artère va être interdite à la circulation et les commerces seront fermés pendant toute la durée de l’opération

Elle avait été repérée par un plongeur le 4 mai dernier. La munition, découverte immergée à une cinquantaine de mètres seulement d’une plage de Nice, à l’est de la promenade des Anglais, devrait être « neutralisée » ce mercredi matin, ont fait savoir ce mardi la préfecture des Alpes-Maritimes et la préfecture maritime Méditerranée.

>> A lire aussi : A Nice, une bombe retrouvée en mer

Pendant cette opération de déminage, une partie de l’artère va être bouclée.

Un obus américain de la Seconde guerre mondiale

Cette bombe aérienne américaine de 250 kg de type ANM64, et datant de la Seconde guerre mondiale selon les plongeurs démineurs de la Marine nationale, va être emportée au large à environ 2.600 m du rivage, pour y être détruite, précisent les services de l’Etat.

Dès 6 h 30, et par mesure de précaution, la circulation des véhicules et des piétons « sera interdite dans un rayon de 300 m de part et d’autre de la munition, de la place Guynemer jusqu’à l’avenue des Phocéens », indiquent les préfectures.

Fenêtres ouvertes pour parer à la déflagration

Les activités nautiques (baignade, plongée…) seront également proscrites dans un périmètre de 2.000 m autour de la munition. La navigation, elle, sera interdite dans un périmètre de 680 m à la ronde.

La préfecture des Alpes-Maritimes fait aussi savoir que les restaurants situés sur le front de mer à proximité de la position de la munition seront évacués jusqu’à la fin du dispositif (milieu de matinée).

« Dans un périmètre de 300 m autour de la munition, les riverains devront rester à l’intérieur des immeubles, fermer les volets et ouvrir les fenêtres », en cas de déflagration et afin d’éviter les bris de vitres, précise-t-elle enfin.

>> A lire aussi : Des obus découverts sur l'un des plus gros chantiers de la Côte d'Azur