Nice: Des peines d'amende pour avoir imputé le salut nazi à l'élu FN Philippe Vardon

JUSTICE Une experte en communication politique avait évoqué, sur i-Télé (CNews), une « vidéo » où l’élu FN « a fait le salut hitlérien »…

F.B. avec AFP

— 

Philippe Vardon, conseiller régional Paca
Philippe Vardon, conseiller régional Paca — Alain ROBERT/Apercu/SIPA

L’élu frontiste a eu gain de cause. Le Niçois Philippe Vardon, conseiller régional Paca et candidat aux législatives FN, ancien leader du Bloc identitaire, a obtenu jeudi à Nice la condamnation d’une experte en communication politique qui lui avait imputé l’exécution d’un salut nazi, en 2015 sur l’antenne de la chaîne de télévision i-Télé, devenue CNews.

>> A lire aussi : L'élu FN Philippe Vardon condamné à de la prison ferme après une rixe

Le tribunal correctionnel de Nice a prononcé deux peines d’amende pour diffamation : 2.000 euros avec sursis pour la spécialiste Patricia Balme et 1.000 euros avec sursis pour le directeur de l’antenne Guillaume Zeller. L’élu d’extrême droite n’a obtenu qu’un euro symbolique de dommages et intérêts, a regretté son avocat Me Pierre-Vincent Lambert, évoquant « un préjudice politique évident ».

« Aucune base factuelle »

Les propos remontent au 21 octobre 2015 en pleine campagne des élections régionales que le Front national a failli emporter en Provence-Alpes-Côte d’Azur. « Il faut que les Français voient la vidéo où [Philippe] Vardon fait le salut hitlérien », avait murmuré Patricia Balme dans l’émission On ne va pas se mentir.

L’experte interrogeait le sénateur-maire FN de Fréjus, David Rachline, sur le passé sulfureux de l’élu niçois, arrivé dans les rangs du parti de Marine Le Pen.

« Nos adversaires plaidaient la bonne foi sauf qu’il n’y avait aucune base factuelle selon laquelle mon client aurait fait le salut hitlérien sur des vidéos », a avancé Me Pierre-Vincent Lambert.

Un documentaire sur la jeunesse skinhead

Dans un documentaire réalisé en 1998 sur la jeunesse skinhead, Philippe Vardon, qui a gravité dans la mouvance nationaliste révolutionnaire comme le GUD ou  Unité Radicale, apparaît dans un concert où l’on voit des jeunes se défouler en exécutant ce qui ressemble au salut hitlérien sur fond de paroles flirtant avec des thèmes néonazis.

>> A lire aussi : En plein conseil régional, Estrosi attaque Philippe Vardon «héritier de Goebbels»

« Il a toujours dit que c’était une erreur de jeunesse, rappelle son avocat. On a gagné pour la raison qu’il n’est jamais apparu faisant le salut nazi sur une aucune vidéo ».