Angers-Monaco: Ouf! Radamel Falcao est de retour au meilleur des moments...

FOOTBALL L’attaquant colombien, qui a donné la victoire (0-1) à Monaco à Angers ce samedi, est en forme à trois jours du déplacement à Dortmund en Ligue des champions…

David Phelippeau
— 
Radamel Falcao, buteur décisif à Angers.
Radamel Falcao, buteur décisif à Angers. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Il ne lui en a pas fallu beaucoup. Le Colombien Falcao, qui n’avait joué que 37 minutes depuis le 25 février dernier (succès 1-2 à Guingamp), a inscrit le seul but d’un succès (0-1) dans la douleur pour le leader monégasque à Angers, ce samedi. A la 61e, il a reçu une offrande de Dirar et a parfaitement ajusté le gardien angevin Alexandre Letellier. Son 17e but en Ligue 1 cette saison.

Blessé à une hanche depuis plusieurs semaines, Falcao a rassuré sur son niveau actuel. Non seulement il a semblé plutôt bien physiquement (remplacé à une dizaine de minutes de la fin), mais il n’a surtout rien perdu de son adresse devant le but. Et cette dernière vertu a coûté cher à des Angevins, qui auraient presque mérité d’arracher le point du nul en fin de match.



«C’est un grand attaquant, reconnaît le défenseur du SCO Vincent Manceau. Il lui faut une occasion pour mettre un but. C’est ça les joueurs de haut niveau.» Même constat implacable pour le coach du SCO, Stéphane Moulin. «Ce n’est pas un joueur qu’on voit beaucoup. Il est là pour marquer des buts. Son deuxième ballon dans la surface, ça fait but. C’est le très très haut niveau.»

Dortlund est prévenu, Falcao est de retour

Une très bonne nouvelle pour Monaco, qui dans trois jours jouera à Dortmund son quart de finale aller de la Ligue des champions. «Il était là depuis quelques semaines, poursuit son partenaire Tiemoué Bakayoko. Le coach [Léo Jardim] l’a bien géré. C’est le bon moment pour qu’il revienne à la compétition…»



Un timing qui ravit aussi son autre coéquipier Nabil Dirar, qui lui a offert un caviar sur le but à Angers : «Il revient vraiment au bon moment. On peut compter sur lui et sur son expérience. Il sait faire la différence et il lui suffit d’une ou deux occasions pour faire la différence…» Tous les voyants offensifs sont au vert pour Monaco, leader de L1, à trois jours de Dortmund. D’autant que Jardim n’a même pas eu besoin de sortir de son banc, à Angers, l’autre arme fatale offensive monégasque : Kylian Mbappé.