Nice: Un passeur fait entrer plus de cent migrants, il est condamné à trois ans de prison

JUSTICE Il monnayait les passages 150 euros par personne…

M.Fr.
— 
Le palais de justice de Nice ce mercredi après-midi.
Le palais de justice de Nice ce mercredi après-midi. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Il exigeait la somme de 150 euros en échange d’un passage de la frontière franco-italienne. Un homme de 55 ans a été condamné pour ses activités de passeur. Selon Nice-Matin, il a écopé de trois ans de prison par le tribunal correctionnel de Nice pour des faits d’aide à l’entrée, au séjour et à la circulation d’étrangers commis en bande organisée.

Il a fallu cinq mois d’enquête à la gendarmerie de Menton pour comprendre son manège. Placé sur écoute, cet employé agricole a ainsi révélé qu’il donnait rendez-vous en Italie à une ou deux personnes à chaque rotation le matin tôt ou aux alentours de midi. Le passage de frontière à bord de son véhicule était monnayé 150 euros par personne.

>> A lire aussi : Il transportait 25 migrants entassés dans sa fourgonnette, un passeur écope de 30 mois ferme

« Clair dans ses intentions »

L’individu n’a pas reconnu les faits. « Il était très clair dans ses intentions », expliquent cependant les gendarmes au quotidien local. Interpellé fin janvier à Sospel, il a donc écopé de trois ans de prison mais aussi d’une interdiction de territoire de cinq ans.