Côte d'Azur: Un cas de tuberculose pulmonaire détecté dans un centre scolaire

SANTÉ La patiente est traitée pour une forme « non résistante » de la maladie…

F.B.
Opération de dépistage de la tuberculose
Opération de dépistage de la tuberculose — G . VARELA / 20 MINUTES

La malade est activement suivie et ses jours ne seraient pas en danger. Un cas de tuberculose pulmonaire a été détecté au Centre scolaire international de Valbonne (Alpes-Maritimes), a annoncé mercredi l’Agence régionale de santé (ARS) Paca.

« Ce cas a été signalé le 2 mars 2017 au Centre de lutte antituberculeuse des Alpes-Maritimes (Clat) du Centre hospitalier universitaire de Nice », précise l’ARS dans un communiqué.

Selon l’agence, la patiente, « prise en charge par le Centre hospitalier d’Antibes depuis le 27 février, bénéficie d’un traitement adapté à une forme non résistante de tuberculose » et « ses jours ne sont pas en danger ».

Son entourage également dépisté

Quelles précautions pour l’entourage ? « Le risque de contagion existe essentiellement en cas de contacts étroits, directs et répétés, indique l’organisme. C’est la raison pour laquelle les personnes de l’entourage de la patiente, qui étaient le plus à risque d’être contaminées, ont déjà été dépistées ». Mais « aucune d’entre elles ne présente de tuberculose pulmonaire », assure-t-il.

« La tuberculose est une maladie contagieuse : sa transmission s’effectue par voie aérienne, par l’intermédiaire de l’air expiré par le malade », rappelle également l’ARS Paca.

« Par mesure de précaution », elle indique également « coordonner » avec les Clat des Alpes-Maritimes et des Bouches-du-Rhône « le dépistage des contacts occasionnels, pour lesquels le risque de transmission est plus faible ».