Nice: Le FN pointe le montant des «frais de représentation» de Christian Estrosi

POLITIQUE Selon le parti frontiste, ils s'éléveraient à 45.000 euros par an... 

Mathilde Frénois

— 

Christian Estrosi
Christian Estrosi — M.P

Le Front national niçois parle « d’argent de poche ». Dans un communiqué, l’élue frontiste Marie-Christine Arnautu pointe les frais de représentation dont disposerait le président de la métropole Nice Côte d’Azur  Christian Estrosi. Selon le FN, il empocherait 45.000 euros par an, soit 3.750 euros mensuels.

Une attaque sur les frais de Christian Estrosi qui intervient à quelques jours du vote du budget primitif de la métropole, lundi 13 mars. Marie-Christine Arnautu demande donc « via un amendement, la suppression pure et simple de cette ligne budgétaire ».

Les frais de déplacement et d’hébergement

Une sortie qui n’a pas manqué de faire réagir la collectivité gérée par Christian Estrosi. « Contrairement à son affirmation, ce dispositif de frais de représentation parfaitement légal et réglementaire, était déjà opérationnel au cours de l’exercice 2016 où il a été voté à l’unanimité et en toute transparence », se défend la métropole dans un communiqué en précisant que cette enveloppe prend en compte les frais de déplacement et d’hébergement des élus, « y compris d’opposition ».

Si ce montant est bel et bien indiqué, la métropole insiste sur le fait qu’il ne s’agit que d’un plafond « qui n’a pas pour objet d'être consommé en totalité et qui est en l’occurrence inférieur à ce qui existe dans de nombreuses autres collectivités ». 

>> A lire aussi : La note des frais de bouche de Christian Estrosi trop salée ?