Nice: Un trafic de drogue découvert grâce à l’enquête sur l’attentat du 14 juillet

JUSTICE Six personnes sont mises en examen…

M.Fr.
— 
Illustration
Illustration — M.Libert/20 Minutes

Ils tentaient de remonter la filière d’achat de l’arme du terroriste de Nice. En menant leurs investigations, les enquêteurs ont également mis à jour un trafic de drogue, lié à celui du trafic d’armes. Selon Nice-Matin, six personnes sont mises en examen et incarcérées, à l’exception d’une femme enceinte.

L’arme utilisée dans l’attaque de la promenade des Anglais avait été fournie par Ramzi A. Lui-même l’avait achetée à un Albanais vivant à Nice. D’après le quotidien local, les perquisitions chez Ramzi A. s’étaient conclues sur la prise de 185 grammes de cocaïne.

Plusieurs kilos de cocaïne saisis

En remontant la filière, les enquêteurs ont découvert que l’arme et la drogue provenaient de la même filière. Ce revendeur et cinq autres ressortissants albanais voyageaient régulièrement entre la France, l’Italie et les Pays-Bas. Ils possédaient de puissants 4x4, précise également Nice-Matin.

C’est justement l’un de ces véhicules qui a été intercepté par la douane vendredi. A bord, 63.000 euros et un kilo de cocaïne. Certains membres du groupe avaient déjà été interpellés en Italie avec 12 kg de drogue.