Antibes: Il répond à une offre d'emploi sur le Bon Coin et perd 2.000 euros

FAITS DIVERS Un Antibois a été victime d’un chèque volé…

M.F.

— 

Illustration Le Bon Coin
Illustration Le Bon Coin — Lionel Bonaventure AFP

Pour rechercher un travail, cet Antibois s’est tourné vers le Bon Coin. Mais c’est une arnaque qu’il a finalement trouvée sur le site de petites annonces. L’homme s’est fait escroquer de près de 2.000 euros en répondant à une offre d’emploi, rapporte Nice-Matin.

L’histoire débute comme toutes les recherches d’emploi : une annonce postée. Pour réponse, l’Antibois est contacté par un Français installé à Boston. Il a besoin d’un service : que l’Antibois fasse du shopping pour sa femme et sa fille à leur place.

Un chèque volé

Comme avance, le prétendu employeur lui fait un chèque de 2.000 euros. Mais rapidement, une connaissance du Français lui demande un remboursement de 1.500 euros, puis de 400 euros. L’Antibois les verse… avant que sa banque ne l’appelle pour lui indiquer que le chèque encaissé était volé. Il aura perdu près de 2.000 euros dans l’opération, sans trouver d’emploi.

>> A lire aussi : Le «braqueur du Bon Coin» condamné à six ans de prison