Côte d'Azur: Il y a 80 ans naissait la station de ski d'Auron

MONTAGNE Des festivités d'anniversaire sont programmées tout au long du week-end...

Fabien Binacchi

— 

Le téléphérique de Las Donnas a été inauguré en janvier 1937
Le téléphérique de Las Donnas a été inauguré en janvier 1937 — Collection Lucien Carles

Le 30 janvier 1937, le téléphérique de Las Donnas emmenait ses tout premiers skieurs à 2.270 m d’altitude. Cette installation, troisième du genre en France, signait alors la naissance d’Auron il y a 80 ans. Un anniversaire que la station azuréenne fêtera en grande pompe ce week-end.

« Le maire de Saint-Etienne-de-Tinée de l’époque, Maurice Rovery, lança le projet en 1936, raconte l’ancien conseiller municipal Lucien Carles, 72 ans. Il voulait un moyen de développer le tourisme. Les congés payés venaient juste d’être généralisés. »

Des skieurs, ici en 2014, même avant l'installation du téléphérique
Des skieurs, ici en 2014, même avant l'installation du téléphérique - Collection Lucien Carles

En pointe sur les canons et la neige artificielle

Les fameux casiers à bouteilles de Sauma Longua

Utilisé pour des cultures de céréales, le plateau qui surplombait ce village de la Tinée allait progressivement accueillir hôtels et logements. Les sept pistes originelles (nommées à l’époque Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si) allaient en accueillir de nouvelles avec l’installation d’autres remontées mécaniques.

La télécabine de Sauma Longua, les fameux « casiers à bouteilles » (photo), permet l’ouverture d’un autre versant. Auron grandit et s’équipe. « Après le fameux hiver sans neige de 1980, la station a été la première à installer des canons à neige, dès 1981 », affirme aussi Lucien Carles. Aujourd’hui, près de 250.000 forfaits y sont écoulés chaque saison.

>> A lire aussi : De la neige et du monde sur les pistes des Alpes-Maritimes