Côte d'Azur: L'activité touristique de 2016 «en légère baisse» par rapport à 2015

ECONOMIE Le nombre de nuitées en hôtels et résidences a baissé de 3%... 

M.Fr.
— 
Le cours Saleya, à Nice, s’est vidée de la moitié de ses touristes ce week-end.
Le cours Saleya, à Nice, s’est vidée de la moitié de ses touristes ce week-end. — M. Frénois

Fait rare en matière de tourisme sur la Côte d’Azur. C’est la saison estivale qui plombe les chiffres. A la suite de l’ attentat de Nice, la fréquentation des Alpes-Maritimes a subi une baisse de 10 %, impactant les résultats de l’activité. « La Côte d’Azur accuse une légère baisse » en 2016, fait savoir le CRT (comité régional du tourisme).

Sur toute l’année, le nombre de nuits en hôtel et en résidence a baissé de 3 %. La fréquentation, elle, ne dépasse pas la barre des 11 millions de visiteurs. Si la dépense moyenne des voyageurs est de 658 euros par séjour, le chiffre d’affaires des professionnels reste légèrement en baisse. « Malgré un Euro réussi, 2016 a été marquée par les attentats, les grèves, les émeutes et autres agressions, et l’image de la France à l’étranger en a été forcément altérée », note le président du syndicat des hôteliers niçois Denis Cippolini dans un communiqué.

Croissance des séjours étrangers

En marge de cette période estivale difficile, les professionnels du tourisme ont des arguments d’être optimistes pour la saison prochaine. Les séjours étrangers connaissent une croissance de 3 %. Ainsi, le nombre de voyageurs américains (+1 %) et scandinave (+0,5 %) a augmenté.

Et tous les touristes ne choisissent pas de venir sur la Côte d'Azur pour se dorer la pilule sur la plage ou visiter les villages de l'arrière-pays niçois. 18 % d'entre eux y séjournent pour un tourisme d'affaires. Un chiffre en léger rebond selon le CRT.