Chantier du tramway de Nice: Une semaine après, «l’incident» du tunnelier inquiète

TRAVAUX « 20 Minutes » fait le point après l’affaissement du boulevard Victor-Hugo…

Fabien Binacchi

— 

Un chantier d’auscultation a débuté mardi sur le boulevard Victor-Hugo
Un chantier d’auscultation a débuté mardi sur le boulevard Victor-Hugo — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Un chantier pour réparer les dégâts… du chantier. Mardi à Nice, des pelleteuses ont débarqué sur le boulevard Victor-Hugo. Elles vont sonder la chaussée endommagée le 14 février par un « incident » lié au tunnelier.

>> A lire aussi : En plein centre-ville de Nice, le tunnelier provoque un affaissement de la chaussée

L’engin chargé de creuser le tunnel de la future ligne 2 du tramway a causé un affaissement de la voie. Des riverains s’inquiètent aussi de possibles effets sur leurs immeubles. La métropole répond.

Une semaine après, où en est-on ?

Un chantier « d’auscultation » a donc débuté mardi, au niveau du 19 boulevard Victor-Hugo.

Après une rupture de canalisation et une baisse de la pression à l’avant du tunnelier (qui a provoqué cet affaissement) « ces travaux consistent à réaliser des forages pour injecter du mortier si nécessaire et permettre la stabilisation du terrain », indique la métropole.

Une large fissure (signalée par les traces oranges) est apparue
Une large fissure (signalée par les traces oranges) est apparue - M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Cette opération devrait se poursuivre jusqu’à la semaine prochaine, avant la réfection de la chaussée et des trottoirs.

Des dégâts sont-ils à craindre sur les immeubles du boulevard ?

C’est ce que redoutent des riverains. Mais « au niveau du bâti environnant, aucune incidence n’a été relevée », rétorque la collectivité.

Elle précise également que « les tassements relevés sont tout à fait conformes c’est-à-dire de l’ordre de quelques millimètres ».

Dans son salon de coiffure du boulevard Victor-Hugo, Océane explique pourtant avoir noté « l’apparition de fissures ». Sont-elles liées à la progression du chantier ou à cet incident ? Le conseiller municipal et métropolitain Patrick Allemand (PS) s’agace en tout cas « d’un certain manque de transparence de la part de la métropole ».

« Depuis l’accident, les riverains ont demandé des comptes sans en recevoir, dit l’élu. Et, sur la chaussée, les fissures ont progressé. »

>> A lire aussi : Encore au moins un mois d'arrêt pour le tunnelier à Rennes

Quel est l’impact de cet « incident » sur l’avancée du chantier ?

« On voit mal comment le tunnel [qui doit ressortir boulevard Grosso] pourrait être terminé dans les délais […] en février », attaquent les élus d’opposition (groupe radical et divers gauche) Marc Concas et Dominique Boy-Mottard.

La métropole n’avance pas de nouvelle date mais répond de son côté sur « le calendrier global de livraison de la ligne 2 », qui n’est pas « impacté ». Mise en service prévue dès 2018.