OGC Nice: Si Balotelli «baisse la tête», c'est que «les buteurs ont de l'ego»

FOOTBALL En cette deuxième moitié de saison, l’international italien se montre moins convaincant…

Mathilde Frénois
— 
Mario Balotelli lors du match Nice-Saint-Etienne, le 8 février 2017.
Mario Balotelli lors du match Nice-Saint-Etienne, le 8 février 2017. — VALERY HACHE / AFP

Mario Balotelli « fiévreux ». Mario qui « baisse un peu la tête ». Mario qui « n’a rien à faire » à l'OGC Nice. Même fermement démentis par le club et le joueur, les propos de Valentin Eysseric ont lancé les rumeurs sur l'attitude de l’international italien qui a rejoint l’ OGC Nice il y a déjà six mois.

« Il vient, il plante neuf buts et nous rapporte huit points à lui tout seul, ce n’est pas ce qu’on lui demande ? », relativise l’historien du Gym, Michel Oreggia. Mais voilà, depuis son arrivée, Balotelli a fait de rares déplacements, n’a joué que dix minutes face à Saint-Etienne et était « fiévreux » contre Rennes.

« Balotelli est une star »

« Le football n’est fait que de ça, de stars pour se faire désirer, insiste son collègue au club des supporters, François Fougeron. Et Mario Balotelli est une star. » D’Hatem Ben Arfa à Dario Cvitanich, l’OGC Nice a l’habitude d’accueillir des joueurs à fort caractère et compliqués à maîtriser. « Ce sont tous des buteurs, et les buteurs sont des gens qui ont de l’ego », tranche François Fougeron.

Ce caractère de buteur, Mario Balotelli devra le montrer sur les prochaines rencontres, le meilleur scoreur niçois Alassane Plea s’étant blessé au genou. Samedi, c'est un match contre Lorient qui attend les Aiglons.