Tennis de table: Le Français Emmanuel Lebesson «espère être à 100%» pour le Top 16

TENNIS DE TABLE La compétition aura lieu ce week-end à l'Azurarena d'Antibes... 

Propos recueillis par Mathilde Frenois

— 

Le Français Emmanuel Lebesson a été sacré champion d'Europe de tennis de table en battant en finale son compatriote Simon Gauzy (4-1), le 23 octobre 2016 à Budapest.
Le Français Emmanuel Lebesson a été sacré champion d'Europe de tennis de table en battant en finale son compatriote Simon Gauzy (4-1), le 23 octobre 2016 à Budapest. — Tibor Illyes/AP/SIPA

Il est champion d’Europe en titre. Ce week-end à l’Azurarena d’Antibes, le pongiste Emmanuel Lebesson sera autour de la table du Top 16 pour confirmer son rang de leader européen. En face, les quinze meilleurs joueurs du continent.

Comment votre préparation au tournoi se déroule-t-elle ?

Je me suis blessé à la jambe à l’entraînement début décembre. Après un mois d’arrêt, je rejoue depuis quatre semaines seulement. J’étais dans le flou pour savoir comment j’allais me sentir à Antibes ce week-end. Là, ça revient bien. C’est un peu une course contre la montre : chaque jour, ça va de mieux en mieux. J’espère être au maximum de mes capacités, à 100 %. Il faut absolument revenir au mieux.

Avez-vous la pression du champion ?

Ça ne change pas grand-chose pour moi… excepté un peu plus de crainte envers les adversaires. C’est positif finalement. Quoi qu’il en soit, je vais essayer de profiter au maximum de jouer en France devant ma famille, mes amis et de la salle pleine. Ce n’est pas tous les jours pour nous.

>> A lire aussi : «Je n’étais pas dans un état second, mais pas loin», le champion d'Europe Manu Lebesson raconte

Redoutez-vous un adversaire en particulier ?

Je pars numéro 11 du tournoi sur les seize joueurs en compétition. Tous les adversaires seront difficiles. Rien que sortir de son groupe ne sera pas facile. Beaucoup de joueurs sont capables de gagner ce week-end à Antibes donc ça va être très serré.

Après ce tournoi, quelles seront vos prochaines échéances ?

La route sera assez longue jusqu’aux championnats du monde à Düsseldorf qui auront lieu fin mai-début juin. Ce n’est pas très original à dire mais on aura pour objectif d’aller le plus loin possible. Essayer de gratter une médaille, ce serait vraiment super.