Nice: L'ADN permet d'en savoir plus sur l'enlèvement de Jacqueline Veyrac

JUSTICE La riche propriétaire d'hôtels avait fait l'objet d'un rapt en octobre 2016... 

M.F.

— 

This photo taken on October 25, 2016 in Nice shows the street where president of Cannes' Grand Hotel Jacqueline Veyrac was kidnapped. 
The head of a five-star hotel on the French Riviera was kidnapped on October 25, the local prosecutor said. Jacqueline Veyrac, 76, president of the Grand Hotel in Cannes, was seized from her car in the middle of the day near her home in Nice, said prosecutor Jean-Michel Pretre.
 / AFP PHOTO / VALERY HACHE
This photo taken on October 25, 2016 in Nice shows the street where president of Cannes' Grand Hotel Jacqueline Veyrac was kidnapped. The head of a five-star hotel on the French Riviera was kidnapped on October 25, the local prosecutor said. Jacqueline Veyrac, 76, president of the Grand Hotel in Cannes, was seized from her car in the middle of the day near her home in Nice, said prosecutor Jean-Michel Pretre. / AFP PHOTO / VALERY HACHE — AFP

C’est une corrélation qui n’avait pas encore pu être établie. Grâce à la science et l’ADN relevé lors de l’enquête, les circonstances de l’enlèvement de Jacqueline Veyrac à Nice ont pu être tirées au clair.

>> A lire aussi : La piste d'un ancien locataire confirmée par le procureur

Selon Nice-Matin, le rapt d’octobre 2016 a un lien avec la tentative ratée d’enlèvement qu’avait déjà subie la riche propriétaire en 2013. « Les deux faits procèdent de la même intention, dans le même cadre et avec le même mobile », précise même le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, au quotidien local.

Un ex-soldat anglais devenu SDF

Parmi les auteurs du rapt, Philipp Duton. Cet ex-soldat anglais devenu SDF était présent lors des deux enlèvements, à trois ans d’intervalle. Son empreinte ADN a été retrouvée lors des deux événements.

>> A lire aussi: Jacqueline Veyrac a tenté de s’échapper plusieurs fois durant sa séquestration