Cannes fera son Festival des séries sans le gouvernement mais avec Canal+

ÉVÉNEMENT Le projet de la cité des festivals, concurrent de celui que compte soutenir le ministère de la Culture, aura la chaîne comme partenaire…

F.B. avec AFP

— 

Canal Plus retransmettra les JO 2016 et 2020.
Canal Plus retransmettra les JO 2016 et 2020. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Canal+ a choisi son camp. La chaîne a annoncé ce lundi qu’elle serait partenaire en 2018 de la première édition du Festival international des séries de Cannes, concurrent de celui que compte soutenir le ministère de la Culture, et qui aura lieu soit à Paris soit à Lille.

>> A lire aussi : Lille et Paris se disputent le festival international des séries

« Le groupe Canal+ se réjouit de ce partenariat et de sa collaboration avec la ville de Cannes, qu’il accompagne déjà depuis plus de 30 ans dans le domaine du cinéma autour du Festival de Cannes, indique-t-il dans un communiqué. Le groupe conforte sa position comme acteur majeur de la création audiovisuelle française et européenne. »

Cité par Canal+, le maire (LR) de Cannes David Lisnard s’est également félicité de ce partenariat et précise qu’il « annoncera les nouvelles avancées du projet dans les prochaines semaines ».

La candidature cannoise écartée au bénéfice de Paris et Lille

Le 10 janvier dernier, avant même que le ministère de la Culture n’annonce sa short list de villes candidates pour l’organisation d’un festival français autour de l’univers des séries, David Lisnard avait annoncé qu’il passerait outre ce processus de choix.

>> A lire aussi : Cannes lancera son Festival international des séries (dans tous les cas) en 2018

« Cet événement, nous l’avons imaginé et nous le portons depuis 2011. Il ne peut pas nous échapper. L’enjeu est de toute façon trop important », expliquait l’élu à 20 Minutes.

Cannes avait fait acte de candidature au projet de ministère au même titre que Bordeaux, Nice, Lille et Paris. Mais seules les deux dernières feront l’objet d’une nouvelle concertation déterminante, avait annoncé le ministère de la Culture, le 11 janvier.