Trophée Andros: Le pilote d'Isola 2000 Christophe Ferrier vit «une saison idyllique»

AUTOMOBILE Il s'élance sur la glace ce week-end avec sa voiture électrique... 

Mathilde Frénois
— 
Le pilote isolien Christophe Ferrier est leader du Trophée Andros.
Le pilote isolien Christophe Ferrier est leader du Trophée Andros. — Trophée Andros

Sur le circuit d’Isola 2000, Christophe Ferrier aura deux avantages. Celui d’être favori et local de l’étape. Le pilote, qui vit à Isola, prendra le départ ce samedi du Trophée Andros électrique. Le leader au classement donne ses impressions avant de se lancer sur la glace.

Comment se passe la saison ?

Je fais un début de saison idyllique. Mieux que ça, on ne pouvait pas faire. On a gagné cinq courses sur six. C’est une super opération, car on a une course d’avance en points.

Grâce à quelle voiture ?

On a tous les mêmes autos. C’est le pilotage qui fait la différence. C’est un véhicule électrique à propulsion. Et on a presque 400 clous sur chaque pneu !

Avez-vous l’avantage du circuit ?

Oui, être à domicile reste un avantage. Le circuit est technique avec une courbe en épingle. S’il a une particularité, c’est sa longue descente vers la rivière. C’est assez impressionnant.

>> A lire aussi : Un Noël blanc en demi-teinte pour les stations des Alpes-Maritimes

Est-ce particulier de piloter dans sa propre station ?

Il y a toujours une pression en plus que je n’ai pas ailleurs. Je suis Isolien. Du coup, les trois-quarts des gens qui seront au bord de la piste, je les connais. Je me sens soutenu, mais j’ai intérêt à assurer.