Côte d'Azur: Cinq mois après l'attentat de Nice, un léger mieux sur le front du tourisme

ÉCONOMIE La fréquentation s’est «redressée» en fin d’année selon le Comité régional au tourisme…

Fabien Binacchi
— 
Des touristes sur la promenade des Anglais
Des touristes sur la promenade des Anglais — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Les visiteurs font un retour timide, mais un retour quand même. Ce mercredi, le CRT Côte d’Azur a confirmé « une courbe de fréquentation touristique en légère progression pour cette fin d’année 2016 » dans les Alpes-Maritimes. Depuis deux mois en fait. Une tendance déjà observée sur la seule ville de Nice.

Après avoir été longtemps dans le rouge, après l’attentat du 14-juillet sur la promenade des Anglais, l’occupation des hôtels et des résidences de tourisme du département a gagné un point en novembre « repassant la barre des 40 %, ce qui n’était plus le cas depuis novembre 2012 », indique le Comité régional de tourisme, qui multiplie les actions de promotion de la destination. Le nombre de nuitées a ainsi augmenté de 5 %.

Une période des fêtes en demi-teinte

Et « en décembre, cette tendance s’est poursuivie », note encore l’organisme. « Cependant, le redressement a surtout concerné la première quinzaine de décembre, avec un gain de trois points d’occupation, contre une perte d’un point sur la deuxième quinzaine. Si la période des fêtes semble avoir été moins fréquentée que l’an passé, le dernier jour de l’année était occupé à 75 % dans l’hôtellerie urbaine [82 % en 2015] », précise le CRT.

Et pour les mois à venir ? « Les taux de réservation à fin décembre font état d’une demande stable en janvier et en retard de trois points environ pour février », répond le comité. Dans tous les cas, le bilan sur la saison hivernale devrait être « bien plus favorable » aux professionnels du tourisme que les chiffres enregistrés pendant cet été frappé par le terrorisme..