Alpes-Maritimes : Un policier condamné pour détention d’images pédopornographiques

JUSTICE Il n’avait pas été suspendu par sa hiérarchie depuis sa mise en examen…

C.C

— 

Police nationale - Illustration
Police nationale - Illustration — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Tout a commencé par une simple enquête sur des produits vénéneux en provenance de Thaïlande. En réalité, il s’agissait de produits dopants commandés par le policier de Menton pour développer sa musculature.

>> A lire aussi : Toulon. Une fillette aurait été violée à la sortie de son école

Obligation de soins et procédure disciplinaire

Problème pour lui, ces produits sont interceptés, en janvier, à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Ses collègues continuent à gratter autour de cet homme et découvrent qu’il consulte très fréquemment des fichiers pédopornographiques, rapporte Nice-Matin.

Mis en examen, le policer a été condamné à 18 mois de prison et trois ans de suivi socio-judiciaire avec obligation de soins. Une procédure disciplinaire est aussi en cours, même si cet homme n’avait pas été suspendu par sa hiérarchie au moment de la découverte des faits.

>> A lire aussi : Trente ans requis contre le gendarme accusé d’un meurtre à Lille