Le palais de justice de Grasse
Le palais de justice de Grasse — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

JUSTICE

Côte d'Azur: Un élu condamné pour agression sexuelle sur une fillette de 9 ans

Il a écopé de trois ans de prison dont 18 mois avec sursis avec possibilité d’être placé sous surveillance... 

Les sévices vécus ont rongé la petite fille jusqu’à ce qu’elle tente de mettre fin à ses jours. Victime d’attouchements sexuels, Cassandra était lundi au tribunal de Grasse pour le procès de son agresseur, un élu de La Gaude, raconte Nice-Matin.

Jean-Marie Cuer, 68 ans, a été reconnu coupable. Il a écopé de trois ans de prison dont 18 mois avec sursis et d’une possibilité d’être placé sous surveillance. Sa peine est accompagnée d’une interdiction d’entrer en relation avec la victime et sa famille et d’exercer une activité avec des mineurs.

Troubles alimentaires

C’est en 2011, après un déménagement de la région parisienne à la Côte d’Azur, que Cassandra fait la connaissance de Jean-Marie Cuer, grand-père de l’une de ses copines chez qui elle passe ses après-midi. L’élu profite d’un moment où il se retrouve seul avec la fillette pour lui caresser la poitrine et le sexe.

Ce n’est que plusieurs années plus tard, en 2015, que Cassandra révélera ce qu’elle a subi. Entre-temps, la jeune fille développe des troubles alimentaires. En dédommagement, Jean-Marie Cuer devra à la partie civile la somme de 15.000 euros auxquels s’ajoutent 2.000 euros pour les frais de justice engagés. L’élu sera également inscrit au fichier FIJAIS.