Nice: Qui est Benjamin Larosa, le costumier de la comédie musicale «Les Dix Commandements»?

COMÉDIE MUSICALE Celui qui a grandi a Saint-Martin-Vésubie a organisé son premier défilé à l’âge de 15 ans…

Mathilde Frénois

— 

Benjamin Larosa est le nouveau styliste de la comédie musicale "Les dix commandements".
Benjamin Larosa est le nouveau styliste de la comédie musicale "Les dix commandements". — Y. Forhan

Son savoir-faire, il l’a forgé dans son atelier et sa boutique de Saint-Martin-Vésubie. Tombé dans l’univers de la mode dès l’âge de 12 ans, Benjamin Larosa est aujourd’hui le costumier de la comédie musicale Les Dix Commandements, la plus belle histoire de tous les temps, de retour à partir de ce jeudi à l’ AccorHotels Arena de Paris puis en tournée dans les Zénith de France.

Avant de se retrouver sur les plus grandes scènes à seulement 29 ans, Benjamin Larosa a fait ses gammes dans une académie d’art floral. « J’ai ensuite intégré l’école privée Art de la mode à Nice, dit-il. J’y ai appris à créer des vêtements, à travailler sur une silhouette vivante et à parfaire ma technique sur le cuir et la fourrure lors des stages et des déplacements. »

« Nœuds papillon en bois »

En parallèle, Benjamin Larosa tient sa boutique dans l’arrière-pays niçois. Le styliste touche à tout : création de pièces uniques, de prêt-à-porter, d’accessoires, de compositions florales. La trentaine toujours pas en ligne de mire, Benjamin se trouve déjà une singularité. « Avec mon père, nous avons créé une ligne de nœuds papillon en bois, explique-t-il. Aujourd’hui, c’est lui qui les réalise dans l’atelier familial de Saint-Martin-Vésubie. »

>> A lire aussi : Benjamin Larosa veut «rester fidèle» à l'esprit Sonia Rykiel

Des créations que Benjamin Larosa a eu la chance de présenter très jeune lors de défilés : « J’ai fait ma première présentation à 15 ans avec 70 personnes », se rappelle-t-il. A 16 ans, ce sont 650 curieux qui se pressaient pour voir ses créations. « Chacune de mes collections a une histoire, note-t-il. J’aime sublimer la féminité. »

Un savoir-faire qui, grâce à son coup d’œil et son coup d’aiguille, l’a mené à la réédition des costumes de Sonia Rykiel pour le retour des Dix Commandements mis en scène par Elie Chouraqui et chorégraphié par Kamel Ouali.