Nice: Cette recyclerie deviendra le premier charity shop de la Côte d'Azur

ENVIRONNEMENT L'excédent des ventes servira la cause environnementale... 

Mathilde Frénois

— 

Cindy Malaurie cherche un lieu pour poser les cartons de son « charity shop », la Recyclett verte.
Cindy Malaurie cherche un lieu pour poser les cartons de son « charity shop », la Recyclett verte. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Cindy Malaurie est venue à la rencontre de 20 Minutes avec un carton bourré à craquer. A l’intérieur, vêtements, bijoux et bibelots vintage s’entassent. Cindy a récupéré tous ces objets et compte leur offrir une nouvelle vie dans  le premier « charity shop » de la Côte d’Azur.

Pour trouver cette idée, Cindy a d’abord traversé la manche. C’est en Angleterre que cette Niçoise découvre ces boutiques dont les excédents des ventes sont reversés à des œuvres caritatives. « J’ai même travaillé à Bristol », précise-t-elle.

>> A lire aussi : La première épicerie en vrac débarque sur la Côte d'Azur

« Planter des arbres »

Revenue en France, elle choisit de recycler de vieux objets, monte une association, crée un logo et prend comme bénéficiaires des projets environnementaux. « Il ne me reste plus qu’à trouver le local. Je suis en relation avec plusieurs municipalités pour ouvrir ma recyclerie », affirme-t-elle.

Si créer un « charity shop » dans les Alpes-Maritimes relève du défi, Cindy est en revanche une habituée de la cause écologique. Depuis cinq ans, elle est la responsable de Surfrider, l’ONG pour la sauvegarde des océans. « Planter des arbres, semer des prairies fleuries et nettoyer des sites sont les actions que pourrait valoriser ma recyclerie », envisage Cindy.