VIDEO. Côte d'Azur: Découvrez le Vesúbia mountain park, un concentré de montagne... en intérieur

NOUVEAUTÉ Le complexe de 3.000 m2 comporte notamment un « espace canyoning » unique en son genre…

Fabien Binacchi

— 

L'espace canyoning
L'espace canyoning — Département des Alpes-Maritimes

Escalade, « acrobranche », spéléologie et même canyoning… sous couverture. A Saint-Martin-Vésubie, dans le haut pays niçois, le conseil départemental des Alpes-Maritimes a inauguré samedi un espace unique en son genre. Nom de code : Vesùbia mountain park.

Un mélange de niçois (la Vésubie est une rivière qui rejoint le Var) et d’anglais pour un objectif clairement affiché : attirer le plus grand nombre dans cet espace de 3.000 m2, créé en association avec l’UCPA, l’Union nationale des centres sportifs de plein air. Entre 60.000 et 70.000 visiteurs y sont attendus chaque année.

Le complexe a été inauguré samedi
Le complexe a été inauguré samedi - Webelse JJ.Giordan

Le premier « espace de canyoning intérieur » d’Europe

Dans cet antre des sensations fortes, les amateurs pourront pratiquer tout au long de l’année, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Notamment dans un « espace de canyoning intérieur », le « premier du genre en Europe », selon le département. Avec trois bassins de réception avec cascades d’eau, toboggans, sauts et portion en rappel.

L'espace canyoning
L'espace canyoning - Département des Alpes-Maritimes

Une rivière, un lac souterrain, des grottes avec obstacles et un puits d’entraînement aux manœuvres de cordes de 9 m de hauteur forment aussi un « espace de spéléologie », sur 80 m linéaires de parcours. Le Vesùbia mountain park comporte aussi un espace escalade et une piscine intérieure, avec sauna, hammam, et même espace de massages…

L'espace escalade
L'espace escalade - Département des Alpes-Maritimes

Avec ce nouvel équipement, le président LR du conseil départemental espère « développer la montagne et donner une impulsion a tout le massif des Alpes-Maritimes ». « C’est un précieux levier d’emploi et de croissance, qui générera des retombées économiques importantes », prédit Eric Ciotti.

Le projet, lancé en 2013, a coûté 25 millions d’euros.

>> A lire aussi : Le sport, objectif numéro un des acheteurs d'actions cams