Jacqueline Veyrac retrouvée à Nice: Des «interpellations», l'enquête toujours en cours

JUSTICE La femme d'affaires, propriétaire d'un hôtel de luxe à Cannes et gérante d'un restaurant gastronomique à Nice, est saine et sauve...

Fabien Binacchi et Mathilde Frénois

— 

Le procureur de la République de Nice Jean-Michel Prêtre
Le procureur de la République de Nice Jean-Michel Prêtre — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

L’ESSENTIEL

  • Jaqueline Veyrac avait été enlevée lundi midi à Nice, par au moins trois hommes.
  • La femme d’affaires de 76 ans avait déjà été victime d’une tentative d’enlèvement en 2013.
  • Deux personnes ont été interpellées ce mercredi dans le cadre de cette enquête.

POUR EN SAVOIR PLUS

>> Jacqueline Veyrac retrouvée saine et sauve, deux hommes interpellés

>> Les ravisseursde Jacqueline Veyrac ont pris contact avec son fils

 

Ce live est à présent terminé, merci de l'avoir suivi avec nous. 

18h34. Le patrimoine de la famille Veyrac en question

La famille Veyrac est à la tête d’un ensemble d’équipements de « très grande qualité et de valeur » sur la Côte d’Azur. Un patrimoine qui est au cœur de l’enquête. « Depuis le décès de M. Veyrac [le défunt mari de Jacqueline Veyrac], les choses ont dû s’organiser et comme souvent les membres de la famille ne sont pas tous d’accord les uns avec les autres, indique le procureur. Il y a une affaire en cours concernant l’accord convenu entre les héritiers sur la succession de M. Veyrac. » L'aînée des trois enfants serait ainsi en contradiction avec le reste de la famille.

18h29. La victime ne faisait pas l’objet d’une protection rapprochée

Après la tentative d’enlèvement de 2013, « des précautions avaient été prises » pour la protection de Jacqueline Veyrac. Mais « lundi dernier, elle ne faisait pas l’objet d’une protection rapprochée », précise le procureur. Selon lui, cette affaire d’enlèvement reste « tout à exceptionnelle en France ».

18h26. Jacqueline Veyrac a « donné des indications précieuses »

Interrogée dans l’après-midi, la femme d’affaires « n’a absolument pas perdu sa tête », selon Jean-Michel Prêtre. « Elle a été capable de donner des indications précieuses aux enquêteurs alors même qu’elle sortait de 48 heures de situation très inconfortable sur le plancher d’une voiture », dit-il aussi.

18h24. Un lien avec la tentative d’enlèvement de 2013 ?

Jacqueline Veyrac a-t-elle été la cible de la même équipe qu’il y a trois ans ? « Ça fait partie de l’enquête. Ces faits sont importants et ils sont pris en compte. Des personnes sont en cause pour avoir exécuté l’enlèvement et la séquestration. D’autres sont en cause pour l’avoir commandité », précise le procureur. « L’objectif était-il d’impressionner, d’obtenir une rançon ? Ce sont les questions de l’enquête », dit-il.

18h19. C’est un « citoyen niçois » qui a retrouvé Jacqueline Veyrac

La femme d’affaires a bien été retenue 48 heures dans le véhicule dans lequel elle a été enlevée. « Des conditions particulièrement difficiles pour une dame de cet âge-là. Sa découverte est le résultat de l’attention d’un citoyen niçois qui a eu l’œil attiré par le véhicule dans lequel elle était enfermée », indique le procureur.

18h14. « Il y a eu des interpellations »

Le procureur reste discret sur les avancées de l’enquête, réservant ses déclarations à « une date ultérieure ». « Il y a des personnes interpellées, confirme-t-il cependant. Je ne veux pas interférer dans la dynamique de cette enquête. » « Il n’est pas évident que les exécutants soient les commanditaires », précise-t-il tout de même.

18h10. « Elle a été retrouvée sans blessure »

« Nous nous sommes réjouis d’avoir trouvé cette dame sans blessure, a confirmé le procureur de la République de Nice. Mais c’est un épilogue intermédiaire, l’enquête continue. »

18h09. La conférence de presse commence...

Nous attendons le procureur de la République de Nice pour 18 h. Jean-Michel Prêtre doit faire le point sur le dénouement de cet enlèvement et le déroulé de l’enquête.

« C’est un grand soulagement pour sa famille », a réagi Me Sophie Jonquet, l’avocate de deux des trois enfants de Jacqueline Veyrac. La femme d’affaires azuréenne de 76 ans, enlevée lundi à Nice, a été retrouvée saine et sauve ce mercredi. Elle a été interrogée par les enquêteurs dans l’après-midi.