Côte d'Azur: C'est dans ces hectares que Chanel fabrique ses nectars

PATRIMOINE Une collection de livres raconte la complicité entre la marque et une famille d'horticulteurs azuréens...

Fabien Binacchi
— 
La cueillette de la rose de mai
La cueillette de la rose de mai — Pierre Even / Chanel
Le coffret

A Pégomas, entre Cannes et Grasse, Chanel écrit une partie de son histoire parfumée. Les Mul, une famille d’horticulteurs azuréens, y fait pousser depuis presque 40 ans les fleurs les plus précieuses utilisées par la marque.

Un partenariat qu’elle raconte dans un coffret de six livres :  Dans les champs de Chanel, à Pégomas, en pays de Grasse, aux Editions de la Martinière (100 euros).

« Il y a un ouvrage pour chacun des cinq fleurs cultivées, jasmin de Grasse, rose de mai, iris, tubéreuse, géranium rosat et un sixième sur l’histoire qui lie Chanel à la famille Mul depuis 1978 », explique l’auteur Lionel Paillès.

>> A lire aussi : Karl Lagerfeld crée sa marque d'hôtels qui ouvrira en 2018

Sauver le jasmin de Grasse

Le jasmin entre dans la composition du N°5

Sur cette parcelle de 10,5 ha, la marque de luxe a même implanté un laboratoire d’où sont extraites les essences. « C’est un véritable conservatoire des savoir-faire de la maison Chanel, indique-t-il encore. L’idée de ce partenariat était aussi de sauver le jasmin de Grasse, dont la famille Mul était l’un des tout derniers producteurs. »

Aujourd’hui, toutes leurs fleurs sont dédiées à la maison Chanel. Pour ses « jus » d’exception. L’extrait (la formule la plus cher) de N°5 concentre par exemple 1.000 fleurs de jasmin et douze roses de mai dans… seulement 30 ml.

« La tubéreuse entre dans la composition du N°22 et le géranium Rosat est, lui, utilisé dans les grands parfums masculins, comme Allure ou encore  Égoïste », présente encore Lionel Paillès. L’auteur raconte aussi comment la production de beurre d’iris, un temps réservée à la Toscane, est finalement arrivée à Pégomas. Au nom de la qualité.

Dans les champs d'iris
Dans les champs d'iris - Pierre Even / Chanel
Des cueilleuses s'occupent de la tubéreuse
Des cueilleuses s'occupent de la tubéreuse - Pierre Even / Chanel