Alpes-Maritimes: Un seizième loup abattu

SOCIETE La préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé vendredi qu'un loup avait été tué quatre jours plus tôt sur la commune d'Andon...

J.R.

— 

Illustration d'un loup européen.
Illustration d'un loup européen. — Superstock/SIPA

Un loup a été tué lundi sur la commune d’Andon. C’est le seizième loup à avoir été abattu en France depuis par la brigade loup de l' Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Tir autorisé depuis juillet

« Dans le cadre d’un tir de défense renforcée, un individu a été prélevé par la brigade loup de l’ONCFS le 17 octobre au soir sur le territoire de la commune d’Andon », a annoncé vendredi la préfecture des Alpes-Maritimes dans un communiqué. Selon les autorités, l’individu abattu « était proche d’un troupeau subissant de fortes prédations ces dernières semaines ».

Le 5 juillet 2016, un arrêté ministériel a fixé à 36 par an le quota de loup prélevés sur le territoire français.