Attentat à Nice: La mère d'une enfant disparue va recevoir une aide exceptionnelle du département

SOCIAL Son RSA lui avait été retiré après le drame, provoquant une vague d’émotion sur les réseaux sociaux…

Fabien Binacchi

— 

A Nice, les familles ont pu également rendre un vibrant hommage à leurs proches décédés lors de l'attentat du 14 juillet.
A Nice, les familles ont pu également rendre un vibrant hommage à leurs proches décédés lors de l'attentat du 14 juillet. — ERIC GAILLARD / POOL / AFP

Sa situation avait créé l’émotion (et la colère) sur les réseaux sociaux. Margaux, la maman d’une enfant tuée dans l’attentat du 14 juillet sur la promenade des Anglais, s’était confiée à France 3, évoquant son quotidien depuis le drame, encore obscurci par la perte de son RSA. Elle va pouvoir enfin un peu souffler.

Le conseil départemental des Alpes-Maritimes, en charge du versement du Revenu de solidarité active (RSA), a annoncé ce lundi qu’il voterait une aide exceptionnelle de 4.400 euros, soit l’équivalent de six mois de RSA, au bénéfice de la jeune femme.

Une aide renouvelable en fonction de l’évolution de sa situation, a précisé Eric Ciotti. Le président du conseil départemental et député a également annoncé qu’il déposerait un amendement à l’Assemblée nationale pour permettre justement le maintien du RSA pendant une période de six mois après le décès d’un enfant mineur.