Attentat à Nice: Christian Estrosi en Chine pour tenter de reconquérir les touristes

ÉCONOMIE Il a notamment rencontré des tour-opérateurs...

F.Bi. avec AFP

— 

Christian Estrosi lors d'un conseil municipal à Nice le 25 avril 2016.
Christian Estrosi lors d'un conseil municipal à Nice le 25 avril 2016. — BEBERT BRUNO/SIPA

Rassurer les touristes du pays de la Grande muraille… Christian Estrosi était en Chine ces derniers jours pour tenter de redonner aux vacanciers locaux l’envie de revenir sur la Côte d’Azur, après l’attentat du 14 juillet, à Nice. En annonçant notamment le renforcement de la sécurité dans les sites touristiques et l’installation d’une signalétique en chinois.

>> A lire aussi : Attentat à Nice: Le département des Alpes-Maritimes prend des mesures pour 7 millions d'euros

Le président de la région Paca et de la métropole Nice Côte d’Azur, ancien maire de Nice, a rencontré quatre gros tour-opérateurs représentant 80 % du marché chinois du tourisme à l’étranger, a-t-il indiqué ce mercredi. Il leur a détaillé le plan de 250 millions d’euros annoncé le mois dernier par la région pour renforcer les mesures de sécurité, notamment par la pose de caméras dans les villes, les transports publics et les sites touristiques.

Ce plan « s’inspire de ce qui se fait [en Chine] », a-t-il précisé. « Quand on embarquera dans un TGV, les équipements de contrôle seront identiques à ceux que l’on trouve dans les gares chinoises ». Lors de son voyage, il était accompagné par une délégation d’une trentaine de chefs d’entreprise et d’autant d’acteurs du tourisme.

Le nombre de touristes chinois a baissé de 20% dans la métropole niçoise

Le président de région a également prévu de généraliser la signalétique en chinois dans les lieux fréquentés par les touristes à partir du début de l’année prochaine.

Le nombre de touristes chinois a baissé de 3 % en août et septembre dans l’ensemble de la région PACA par rapport aux mêmes mois de 2015, et de 20 % sur la métropole Nice Côte d’Azur, selon Christian Estrosi. « Nous surveillons comme le lait sur le feu les réservations pour 2017 », a-t-il assuré.

>> A lire aussi : Nice: Après l'attentat, le tourisme accuse le coup

Quelque 700.000 touristes chinois ont visité la région en moyenne ces trois dernières années, soit à peu près autant que les touristes russes, selon l’ancien maire de Nice. Leur nombre a été multiplié par quatre depuis 2010.