Côte d'Azur: Un tunnel ouvre sur l'A8... pour éviter l'effondrement d'une partie de la route

CIRCULATION Les voies du sens Italie-Nice étaient menacées par des glissements de terrain...

Fabien Binacchi

— 

Sur le chantier, en février 2016
Sur le chantier, en février 2016 — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Mardi matin, dès 5 h, les premiers automobilistes s’engageront dans le tunnel de la Borne Romaine, un nouvel ouvrage de 755 m de long, creusé dans la roche pour sécuriser cette portion de l’A8. « L’objectif de cette opération est de pouvoir déplacer le trafic actuel, situé dans une zone géologiquement instable », explique Vinci autoroutes.

>> A lire aussi : VIDEO. Côte d'Azur: Le tunnel de la Borne romaine va bientôt chambouler la circulation sur l'A8

En clair, les voies en provenance d’Italie étaient menacées de glisser dans le ravin de cette portion de l’autoroute A8, située sur la commune de La Turbie, près de Nice.

« Des glissements de terrain »

« Dans cette zone, nous avons une géologie très complexe avec des glissements de terrain. Ce tunnel sert à décaler l’autoroute dans la montagne, dans la roche calcaire stable, pour la sécuriser », expliquait à 20 Minutes Xavier Richer de Forges, directeur des opérations pour le réseau Escota de Vinci autoroutes.

« Ce tunnel de 5 m de hauteur et 12 de largeur accueillera les trois voies du sens de circulation Nice-Italie. Le trafic Italie-Nice sera, lui, déporté sur la chaussée opposée libérée par la circulation qui passera désormais dans le tunnel », précise Vinci.

Le chantier, qui s’est étalé sur trois ans, a été réalisé à l’explosif et a nécessité l’évacuation de quelque 100.000 m3 de déblais. Les travaux, entièrement financés par le concessionnaire autoroutier, ont coûté 60 millions d’euros.