Nice: Des chercheurs sur la piste de nouveaux moyens de lutte contre l’obésité

SCIENCES Cette avancée scientifique pourrait aider à lutter contre l’obésité... 

Mathilde Frénois
— 
Christian Dani et son équipe niçoise ont découvert comment générer des cellules qui brûlent de l'énergie
Christian Dani et son équipe niçoise ont découvert comment générer des cellules qui brûlent de l'énergie — Aurélie Macarri

Et si perdre du poids ne passait pas uniquement par un contrôle de son alimentation et par une activité physique ? Des chercheurs niçois ont découvert comment générer des cellules qui brûlent de l’énergie et qui pourraient diminuer les graisses dans l’organisme.

Avec cette découverte, Christian Dani et son équipe de l’institut biologie Valrose à l’ université Nice Sophia Antipolis espèrent pouvoir aider les patients à lutter contre l’obésité.

Des tests in vitro

Ces cellules stockeuses de graisses sont appelées adipocytes. « Parmi elles, on distingue les mauvais élèves, les adipocytes blancs qui stockent l’énergie sous forme de graisses et les bons élèves, les adipocytes bruns qui brûlent de l’énergie pour produire de la chaleur et donc diminuent les graisses de notre organisme », expliquent les chercheurs. L’équipe niçoise tente de produire ces adipocytes bruns – rares à l’âge adulte – pour « les transplanter ensuite chez le patient obèse ».

>> A lire aussi: Les travaux d'une Azuréenne pourraient permettre de détecter plus tôt les malades d'Alzheimer

Actuellement, seuls des tests in vitro ont été effectués. « La prochaine étape sera de transplanter ces cellules sur l’animal obèse puis sur l’homme d’ici quelques années », envisagent Christian Dani et son équipe.