Nice: Après l'attentat, la ville compte sécuriser la promenade des Anglais

SECURITE Des bornes anti-intrusions et des câbles d’acier seront installés…

Mathilde Frénois

— 

La chaussée et le trottoir seront séparés par un câble.
La chaussée et le trottoir seront séparés par un câble. — Métropole Nice Côte d'Azur

Le 14 juillet, sur la promenade des Anglais, le camion fou était monté sur le trottoir au niveau de Lenval, avant de tuer 86 personnes. En réponse à cette course meurtrière, la ville de Nice annonce la sécurisation du bord de mer. Cela complétera les travaux entamés bien avant l’attaque, pour une « embellie de l’entrée de ville », une « végétalisation » et une « séparation » des piétons, cyclistes et voitures sur la Promenade.

« La leçon que nous tirons, c’est que nous devons mettre au premier plan de nos ouvrages la dimension sécuritaire », a affirmé jeudi le premier adjoint au maire de Nice Christian Estrosi.

>> A lire aussi : A Nice, une rentrée placée «sous le signe de la sécurité»

Câbles d’acier et plots

Des équipements seront ajoutés pour qu’aucun véhicule ne puisse grimper sur le trottoir. Des câbles d’acier (voir photo) seront installés sur le terre-plein central et le trottoir pour éviter les changements de voie. « Cette protection est utilisée pour les camps militaires turcs, la sécurisation des falaises et des autoroutes en Australie », pointe Denis Carlo, responsable des travaux sur l’espace public.

Des bornes anti-instrusions protégeront également le trottoir. Ces plots de 90 cm de haut seront implantés à hauteur de Gambetta, de Verdun, des Ponchettes et des Phocéens. « Un système d’alerte à déclenchement automatique informera directement le centre de supervision urbain », renchérit Christian Estrosi.

Des travaux, d’un montant de 28 millions d’euros, qui voient leur calendrier s’accélérer. La Promenade devrait être rénovée du quai des Etats-Unis jusqu’à Lenval en juillet 2017.