Cannes: Un livre pour faire le lien entre sport et cinéma

LITTERATURE Les deux historiens du cinéma cannois sortent un ouvrage à la thématique inédite…

Fabien Binacchi

— 

Julien et Gérard Camy
Julien et Gérard Camy — Jérémy Crunchant
Le livre Sport & cinéma

« Quand on a exposé notre idée aux éditeurs en 2006, on nous a répondu qu’il y avait un public pour le cinéma, un autre pour le sport, mais pas pour les deux en même temps. » Dix ans plus tard, Julien et Gérard Camy, un père et son fils cannois, ont finalement réussi.

Leur livre Sport et cinéma (aux Editions du Bailli de Suffren, 59 €) sera présenté dès vendredi au Festival du livre de Mouans-Sartoux. Avant une sortie nationale le 26 octobre. « Dans certains milieux cinéphiles, il n’est pas de bon ton d’aimer le sport, pourtant les deux sont intimement liés », pointe Julien Camy, journaliste et historien.

Plus de 80 personnalités interrogées

Avec son père, ils recensent des milliers de films tournés dans des stades ou près des rings. « Beaucoup plus que ce qu’on imaginait », disent-ils. Au fil de leurs 458 pages, les disciplines sont déclinées par thématique. Le basket, outil d’intégration. La boxe, dans un univers polar, très noir…

>> A lire aussi : Festival de Cannes: Les Cannois testent «Moi, Daniel Blake», la Palme d'or 2016 signée Ken Loach

« Le sport apparaît beaucoup dans le cinéma qui s’intéresse aux classes populaires, comme pour Ken Loach », précise Julien Camy. Le cinéaste anglais fait partie d’une longue liste de plus de 80 personnalités que les deux auteurs ont rencontrées. De Teddy Riner à Brahim Asloum en passant par Jean-Paul Belmondo et Jean-Jacques Annaud.