Paca: L'élu FN Philippe Vardon condamné à de la prison ferme après une rixe

JUSTICE Il a d’ores et déjà annoncé qu’il allait faire appel de cette condamnation à six mois…

F.B.

— 

Philippe Vardon, conseiller régional Paca et responsable de la section Front National de Nice.
Philippe Vardon, conseiller régional Paca et responsable de la section Front National de Nice. — Alain ROBERT/Apercu/SIPA

Comme les trois autres protagonistes d’une rixe, qui avait éclaté à Fréjus, le soir du 30 mars 2014, au deuxième tour de l’élection de David Rachline, Philippe Vardon a été condamné lundi à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Draguignan. Aucun mandat de dépôt n’a en revanche été ordonné à l’encontre de l’élu, rapporte Nice-Matin.

Le Niçois, conseiller régional Front National, ex-identitaire, indique ce mardi matin dans un communiqué « être sonné » par ce jugement qu’il juge « aberrant ». « J’ai bien entendu demandé à mon avocat de faire appel de cette décision », précise-t-il.

>> A lire aussi : A Nice, Identitaires et FN se rapprochent

« L’origine des violences demeurera incertaine »

A l’audience, différentes versions de cette rixe qui avait éclaté sur le parking de la place Paul-Vernet, dans la commune du Var, ont été défendues. L’élu, alors avec son épouse, affirmant avoir été reconnu par trois Maghrébins, qui l’ont pris à partie avec un cric, une manivelle et un démonte-pneu, relate le quotidien régional.

Les autres protagonistes, eux, ont expliqué avoir été victimes d’insultes racistes et de coups. Ils ont également indiqué avoir été gazés avec une grosse bombe lacrymogène. Des caméras de surveillance ont filmé l’altercation sous plusieurs angles.

>> A lire aussi : Municipales 2014 à Nice, Vardon veut jouer les « agitateurs »

Mais, « l’origine de ces violences réciproques demeurera incertaine », selon le procureur Michael Darras, cité par Nice-Matin. « Les violences, elles sont certaines, ainsi que le démontrent les déclarations de chacun, la vidéosurveillance et les témoignages des policiers municipaux », a également déclaré le représentant du parquet.