Cannes: Il avait agressé onze personnes en criant «Allahou akbar», un SDF jugé irresponsable

JUSTICE Il avait poussé des plaisanciers dans l’eau du Vieux-Port et les avait frappés avec une gaffe…

F.B.

— 

Vue du Vieux Port et du quartier du Suquet de Cannes
Vue du Vieux Port et du quartier du Suquet de Cannes — NICOLAS JOSE/SIPA

Le tribunal a décidé de son internement en hôpital psychiatrique. Enneric G., un sans domicile fixe de 42 ans a été jugé lundi pénalement irresponsable après avoir agressé et blessé onze personnes sur le Vieux-Port de Cannes, le 21 août, rapporte Nice-Matin.

Ce soir-là, le quadragénaire suit des plaisanciers et tente de monter à bord de leur bateau avant d’être repoussé. Selon des témoins de la scène, il y aura alors ensuite un véritable déchaînement de violence. Criant « Allahou akbar », le SDF pousse certains d’entre eux à l’eau avant de s’emparer d’une gaffe pour frapper ses victimes.

Il s’en prend également violemment à des touristes italiens venus s’interposer, aux sapeurs-pompiers appelés sur les lieux et au vigile du port, sérieusement blessé.

>> A lire aussi : Cannes : Il s’attaque à onze vacanciers sur le Vieux Port et les jette à l’eau

Maniaco-dépressif et atteint de bipolarité

Selon le quotidien régional, une expertise psychiatrique a jugé l’agresseur maniaco-dépressif et atteint de bipolarité. L’homme, déjà connu des services de police, avait été interpellé la semaine précédente pour après avoir agressé sa mère et un voisin à Antibes.

Une affaire pour laquelle il avait déjà été brièvement hospitalisé en service de psychiatrie. Ce lundi, le tribunal correctionnel de Grasse a décidé de l’y renvoyer.