Nice: Ils sont priés de retirer leur drapeau français planté dans leur jardin

POLEMIQUE «Afin d'éviter tout débordement»... 

Mathilde Frénois

— 

Illustration d'un drapeau français, accroché à une fenêtre.
Illustration d'un drapeau français, accroché à une fenêtre. — GILE MICHEL/SIPA

Le drapeau tricolore flotte dans le jardin depuis les attentats. Un couple de Niçois a reçu, le 9 septembre, une lettre de son syndic de copropriété, Foncia, leur intimant de retirer la bannière.

« Suite à notre dernière visite d’immeuble, nous avons pu constater l’installation de votre drapeau français dans votre jardin », explique le courrier envoyé à Michèle et Carlo Panicali, qui habitent un appartement au rez-de-chaussée d’un immeuble de la corniche Bellevue à Nice.

« Eviter tout débordement »

« Nous tenions à vous remercier pour votre patriotisme mais sachant que les activités sportives estivales sont terminées, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir le déposer afin d’éviter tout débordement », poursuit Foncia.

La lettre partagée et critiquée sur les réseaux sociaux, le groupe Foncia s’est désolidarisé dès ce dimanche de son intermédiaire azuréen : « Foncia groupe condamne l’action faite en local qui ne reflète en rien la politique du groupe, écrit le syndic sur son compte Facebook. François Davy président du groupe va personnellement appeler le copropriétaire afin de lui présenter ses excuses au nom du groupe. »

Les retraités avaient planté leur drapeau français « en hommage aux victimes des attentats », explique le couple à Nice-Matin.