Nice: Un pianiste de rue délogé après 16 ans à jouer sur la place Masséna

société Des riverains ont demandé à la police nationale de le déloger, une campagne de soutien s’organise sur Internet…

C.D.

— 

Un piano à la gare de Nantes (photo d'illustration).
Un piano à la gare de Nantes (photo d'illustration). — J. Urbach/20 Minutes

Une pétition sera mise en ligne sous peu, promet sur sa page Facebook Steve Villa Massone qui, avec son piano, se produit depuis des années dans les rues du centre-ville de Nice. Jusqu’à présent, le « pianiste de la place Masséna », comme il est parfois surnommé, semblait se fondre dans le décor. Mais, raconte France-Bleu Azur, des riverains se sont plaints et ont demandé à la police nationale de le déloger.

Sur son compte Facebook, le récit de ses mésaventures a déjà été partagé par 300 internautes, l’article que lui a consacré Nice-Matin a lui été partagé près d’un millier de fois, témoignant selon le quotidien régional d’une « vague d’indignation et de soutien ».

Plaqué au mur et fouillé

« Mon piano étant un instrument acoustique, et mes prestations ne dépassant jamais les 45 minutes, le matin et le soir, je subis l’intervention systématique des forces de l’ordre, avec de plus en plus de véhémence, témoignait jeudi le pianiste de rue. Aujourd’hui même, alors que je me produisais depuis une vingtaine de minutes, quatre policiers dont un particulièrement virulent à mon égard, sont venus à ma rencontre. Je me suis même vu bousculé, plaqué au mur, puis fouillé entièrement comme un vulgaire délinquant ». Cela fait 16 ans qu’il jouait pourtant sans histoires.