Nice: Une lettre d'amour vieille de 94 ans retrouvée dans un chantier

INSOLITE Elle se cachait dans une boîte à biscuits dissimulée dans le faux plafond du Wilson Plazza... 

M.F.

— 

Une lettre (illustration)
Une lettre (illustration) — Excessial Calligraphie

Sur le papier, l’encre et l’émotion ont traversé le temps. Lors du chantier du projet immobilier de luxe du Wilson Plazza de Nice, des ouvriers ont trouvé une vieille boîte de biscuits dans un faux plafond. A l’intérieur se cachait une lettre d’amour datant de 1922, raconte France 3 Côte d’Azur.

Retrouver les descendants

La lettre a été envoyée par Antoinette à Ernest. Calligraphiée à la plume, on peut y lire des mots tout droit sortis du cœur : « Ernest chéri, je suis absolument désespérée. Je viens d’avoir une explication avec la directrice de la maison, elle dit qu’elle sait absolument tout ce que j’ai fait. Mon amour aimé vient me secourir. Je te le demande de tout mon cœur. Je suis un cœur sans âme parce que tu n’es pas là. Tu sais que je n’ai que toi n’est-ce pas. »

La lettre ne dit pas si l’histoire d’amour s’est poursuivie. Mais pour prolonger le conte de fées, la société de BTP a contacté La Poste pour essayer de retrouver leurs descendants… et leur rendre la missive jamais arrivée à destination.