Plus de six Français sur dix ont régulièrement consommé du bio en 2014.
Plus de six Français sur dix ont régulièrement consommé du bio en 2014. — M. Gile / Sipa

AGRICULTURE

Nice: Le bio s'enracine peu à peu dans les Alpes-Maritimes

Le nombre d’exploitations labellisées ne cesse d’augmenter dans le département…

Producteurs de miel, d’huiles essentielles et d’autres produits de la ferme… Ils seront trois, ce week-end au salon Bionazur de Nice (jusqu’à dimanche sur la place Pierre-Gautier, du côté du cours Saleya), à venir défendre l’agriculture biologique made in Côte d’Azur. Qui fait d’ailleurs de plus en plus d’adeptes.

>> A lire aussi : Agriculture: blé et maïs commencent à prendre goût au bio

« Le nombre d’exploitations augmente de manière continue depuis quinze ans, relève Vincent Markovic, chargé de mission à l’association Agribio 06, qui revendique une centaine d’adhérents. Avec tout de même un petit ralentissement. »

En 2015, les Alpes-Maritimes comptaient ainsi 214 « fermes » bio, soit 12 % de plus qu’en 2014 (la hausse était alors de 14,4 % par rapport à 2013). « La plupart de ces nouveaux agriculteurs sont des néoruraux, d’anciens citadins qui ont décidé de changer de vie, pointe également le spécialiste. Il y a aussi énormément de jeunes. »

La rareté du foncier

L’oléiculture (144 ha en 2014) et le maraîchage (82 ha étaient consacrés à la culture des légumes cette même année) occupant le plus d’espace. En cours d’installation à La Penne, dans l’arrière-pays niçois, Isabelle et Xavier vont bientôt ajouter un nouvel hectare « d’artichauts et de courges » à la production azuréenne labellisée « AB ».

>> A lire aussi : Une pétition réclame l'interdiction des insecticides nocifs pour les abeilles

« C’était simplement évident de s’orienter vers du bio », indiquent-ils. Mais tous ne parviennent à passer le cap. « Faute surtout à la rareté du foncier, pointe-t-on du côté d’Agribio 06. Les terrains disponibles sont parfois relégués à des emplacements lointains et d’altitude. » En 2015, le bio représentait 10,4 % de la surface agricole totale du département.