Cannes: Au bar, le verre d'eau était un verre de soude

FAITS DIVERS Le pronostic vital de celui qui l'a bu n'est plus engagé...

Laetitia Dive

— 

Après une gorgée de son verre d'eau, le vacancier a été pris de convulsions.
Après une gorgée de son verre d'eau, le vacancier a été pris de convulsions. — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Alors qu’il s’était installé à une terrasse pour boire un café accompagné d’un verre d’eau à Cannes, un jeune homme a été pris de convulsions et de vomissements. Les faits se sont produits la semaine dernière : âgé de 25 ans, le vacancier a dû être transporté d’urgence à l’hôpital.

Une terrible méprise

Les médecins l’ont plongé dans un coma artificiel pour l’opérer. Son pronostic vital n’est plus engagé à l’heure actuelle mais son appareil digestif est endommagé à vie. Le verre d’eau contenait en fait de la soude caustique, une solution chimique très corrosive. Elle sert habituellement à déboucher des canalisations ou comme produit de nettoyage.

>> A lire aussi : Cannes : Il s’attaque à onze vacanciers sur le Vieux Port et les jette à l’eau

Selon Le Parisien, une enquête a été ouverte par le parquet de Grasse. L’hypothèse de l’empoisonnement volontaire a déjà été écartée. Il s’agirait en fait d’une dangereuse méprise : la bouteille de soude était stockée parmi celles contenant de l’eau minérale. Néanmoins, l’étiquette « produit dangereux » avait disparu. Une circonstance qui reste à éclaircir.

>> A lire aussi : On a démêlé le vrai du faux sur les arrêtés dits «anti-burkini»