Attentat de Nice: Création d’une association d’entraide aux victimes du 14 juillet

SOLIDARITE Les victimes et des proches de victimes de l’attentat de Nice viennent de créer une association d’entraide, baptisée « Promenade des Anges : 14 juillet »…

G.D. avec AFP

— 

Illustration de l'hommage aux victimes de l'attentat de la Promenade des Anglais à Nice
Illustration de l'hommage aux victimes de l'attentat de la Promenade des Anglais à Nice — SIPA

Son but : « S’unir pour affronter au mieux les conséquences dramatiques de cet attentat ». Une association d’entraide, baptisée « Promenade des Anges : 14 juillet », a été créée, jeudi, par des victimes et des proches de victimes del’attentat de Nice.

Possibilité de se constituer partie civile

L’annonce a été faite, ce vendredi, par la Fédération nationale des victimes d’attentats et d’accidents collectifs (Fenvac). « Les membres fondateurs de l’association sont animés par une volonté commune et déterminée de vérité afin que toutes les questions sur cet attentat puissent être posées en toute transparence. (…) Il y va également de la sécurité de tous, à Nice et partout en France », a-t-elle souligné.

>> A lire aussi : Yannis, Fatima, Linda, Sean, Mehdi, Daniel... Qui sont les victimes?

Une récente réforme législative va permettre à l’association de se constituer partie civile dans l’enquête judiciaire, a précisé la Fenvac.

« Se réunir va les aider »

« Il est essentiel que les victimes et les familles de victimes soient pleinement actrices des suites de l’attentat du 14 juillet. (…) Se réunir ainsi au sein d’une association va les aider, non seulement à défendre leurs droits, mais également à combattre pour la vérité et contre l’oubli », a déclaré Stéphane Gicquel, secrétaire général de la Fenvac.

La création de l’association « Promenade des Anges : 14 juillet » s’est faite en présence notamment d’un représentant de l’association « 13 novembre : fraternité et vérité », créée après les attentats de Paris et Saint-Denis, qui avaient fait 130 morts, en 2015.

Quatre-vingt-cinq personnes ont été tuées et plus de 400 blessées lorsqu’un jihadiste a lancé son camion dans la foule sur la promenade des Anglais, le soir du 14 juillet.