EN IMAGES. Cannes: Avec ces magiciens qui font parler la poudre au Festival d'art pyrotechnique

BACKSTAGE Depuis lundi, au Vieux-Port de Cannes, des artificiers préparent le feu du 14 juillet…

Fabien Binacchi
— 
Les artificiers installent les bombes une par une dans des lanceurs
Les artificiers installent les bombes une par une dans des lanceurs — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Ici, la moindre étincelle et ce serait la catastrophe. Depuis lundi soir, tout au bout du quai Max-Lauboeuf, juste à côté de l’hélistation du Vieux-Port de Cannes, des artificiers s’activent pour préparer le show qui embrasera la Croisette jeudi soir. « Il y a 1.200 explosifs à installer dans les lanceurs », explique Ignacio Manuel Reyes Arias.

Près de 1.200 artifices seront tirés ce jeudi soir
Près de 1.200 artifices seront tirés ce jeudi soir - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Le patron de la compagnie mexicaine Pirotecnia Reyes, en lice pour une « Vestale d’argent », ouvrira le bal du 36e Festival d’art pyrotechnique, ce 14 juillet. Quatre autres firmes seront également en compétition pendant tout l’été.

>> A lire aussi : Alors on danse, cet été dans la cité des festivals

Du baryum, du strontium et du magnésium, entre autres

Au programme dans les bombes, les « monocoups » et les chandelles qu’il a choisi beaucoupde baryum, de strontium et de magnésium. Pour des verts, des rouges et des blancs éclatants. Les couleurs du drapeau du pays des sombreros, en fait. Bizarre pour la fête nationale française ? Pas tant que ça en fait, selon le designer du spectacle.

« On va raconter le Mexique vu par sa musique, des Aztèques à aujourd’hui. Et comme la France, nous avons été victimes d’attaques à travers notre histoire. Alors il sera beaucoup question de liberté. D’égalité et de fraternité aussi », confie Ignacio Manuel Reyes Arias.

Trois barges et dix bargettes sont déployées dans la baie à chaque feu d'artifice
Trois barges et dix bargettes sont déployées dans la baie à chaque feu d'artifice - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Encore dans la nuit de ce mercredi à jeudi, entre 20 h à 6 h, huit spécialistes finiront de raccorder tous les artifices en fonction de plans et d’un conducteur qui découpe chaque seconde de la présentation. Le tout dispatché sur trois grandes barges et dix bargettes qui seront alignées face à la Croisette, où 150.000 personnes sont attendues chaque soir.

>> A lire aussi : A Cannes, l'art pyrotechnique bat des records

Pour six feux d’artifice, l’équivalent de 6t de poudre noire 

Au total, six feux seront tirés tout l’été dans la baie de Cannes. « C’est l’équivalent de 6 tonnes de poudre noire, révèle Jean-Marc Solves, chef de projet au Palais des festivals et des congrès de Cannes, qui organise l’événement. Nous finançons chaque soirée à hauteur de 40.000 euros. Après, chaque participant est libre d’investir dans son spectacle. »

Le déclenchement des artifices est automatisé
Le déclenchement des artifices est automatisé - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

En plus du Mexique et de la Finlande (JoHo Pyro, le 29 juillet), deux pays encore inédits dans le concours, PyroEmotions pour l’Italie (le 21 juillet), les Français d’ ArtEventia (le 7 août) et la célèbre compagnie australienne Howard & Sons (le 15), qui illumine le ciel de Sydney à chaque Saint-Sylvestre, tenteront de décrocher le trophée cette année.

« Pour chacune des firmes, c’est une première participation », indique le responsable. Le 24 août, hors compétition, les Tchèques de Flash Barrandov tireront le bouquet final du festival.