20 Minutes : Actualités et infos en direct
TENDANCEUn «fashion truck» sillonne les routes de la Côte d'Azur

Nice: Un «fashion truck» sillonne les routes de la Côte d'Azur

TENDANCECharlotte a créé sa boutique vintage dans un camion...
Charlotte a installé
son « fashion truck » à La Colle.
Charlotte a installé son « fashion truck » à La Colle.  - M. Frénois / ANP / 20 Minutes
Mathilde Frénois

Mathilde Frénois

Charlotte sillonne les routes de la Côte d’Azur au volant de son camion rose. Quand elle tire le frein à main sur la place d’un village ou sur un parking privé, ce n’est pas l’odeur des hamburgers qui se dégage de ses fenêtres.

L’Azuréenne a détourné le concept du « food truck » pour un « fashion truck », une boutique ambulante de vente de vêtements, accessoires et bijoux féminins.

L'univers de Charlotte est «bohème, chic et ethnique».
L'univers de Charlotte est «bohème, chic et ethnique». - M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Vintage et créations locales

« J’ai toujours été fan de mode mais je ne voulais pas rester sédentaire, enfermée dans une boutique », explique Charlotte. Après douze ans passés dans l’événementiel, elle prend un nouveau départ, achète un vieux camion et le rénove « en s’inspirant de ce qui se fait aux Etats-Unis ».

Ce lundi, Charlotte a installé sa boutique mobile à l’entrée d’un hôtel, sur le boulevard Honoré Teisseire à La Colle sur Loup. Elle a sorti quelques penderies pour exposer ses produits « à l’univers bohème, chic et ethnique ». A l’intérieur, Charlotte joue à Tetris pour que tout tienne entre les quatre tôles du camion.

En place au Jas de Robert à Grimaud !!!#piecesvintages #fashiontruckdelacotedazur #jasderobert #grimaud

Posted by Charlotte Berchoux on Sunday, May 8, 2016

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

De Grimaud à Eze

« Le truck permet de consommer autrement, affirme Charlotte. Le lieu est propice à la proximité et au dialogue avec les clientes. » Des clientes à qui elle propose trois types de produits : du dépôt-vente, du vintage qu’elle chine et des créations locales.

Si son camion lui permet de venir à la rencontre des consommatrices, tout n’est pas rose pour Charlotte. « J’ai du mal à trouver des emplacements. Les mairies sont habituées aux food trucks mais sont encore méfiantes vis-à-vis du concept, dit-elle. Avec le plan Vigipirate, je dois quitter mon camion pour installer mes produits sous une tente. »

Le truck posera tout de même ses roues à Grimaud les dimanches de l’été et à Eze le 6 août.

Sujets liés