Côte d'Azur: A Mandelieu, le baryton meurt lors de la représentation

FAITS DIVERS Bernard Imbert participait au spectacle « Offenbach dans tous ses états »...

F.Bi.

— 

Vue de Mandelieu-La Napoule
Vue de Mandelieu-La Napoule — AFP PHOTO / JEAN CHRISTOPHE MAGNENET

Les circonstances du drame restent floues. Chute accidentelle ou malaise, samedi soir, le baryton Bernard Imbert est mort après être monté sur la scène du théâtre Robinson, à Mandelieu-La Napoule, près de Cannes (Alpes-Maritimes), relate Nice-Matin.

Le chanteur de 53 ans participait à la représentation « Offenbach dans tous ses états » avec l’Orchestre régional de Cannes. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie de Mandelieu pour pouvoir éclaircir le déroulé des événements, encore flou.

Sur sa page Facebook, la ville de Mandelieu-La Napoule a publié plusieurs photos du spectacle, où l’on voit Bernard Imbert, portant une veste verte sur un pantalon noir, des bottes et un casque, mais ne fait pas référence au décès du chanteur.

Ses débuts dans la comédie musicale Les Misérables

Né à Marseille et père de deux enfants, Bernard Imbert avait commencé sa carrière dans la comédie musicale Les Misérables, jouée plus de deux cent cinquante fois au Théâtre Mogador à Paris, précise le site Internet de l’ensemble vocal Musiques en jeux.

Le baryton a aussi opéré pendant une dizaine d’années comme soliste à l’Opéra de Nice, où il avait été engagé sur concours. Dernièrement, il avait endossé le rôle de Schaunart dans l’opéra de Verdi La Bohème, mis en scène par Daniel Benoin au théâtre Anthéa d’Antibes.