Euro 2016: Des supporters russes vont être expulsés de France après un contrôle à Mandelieu

EURO 2016 Ils sont soupçonnés de présenter une menace à l'ordre public après les incidents survenus samedi en marge du match Angleterre-Russie à Marseille... 

M.Fr.
— 
De violents affrontements ont opposé supporters russes et anglais sur le Vieux Port à Marseille, ce samedi 11 juin 2016.
De violents affrontements ont opposé supporters russes et anglais sur le Vieux Port à Marseille, ce samedi 11 juin 2016. — LEON NEAL / AFP

Ils ont été contrôlés alors qu’ils quittaient leur hôtel de Mandelieu-la-Napoule. Mardi matin, 29 supporters russes, venus en France pour assister à l' Euro 2016, ont fait l’objet de vérifications de leurs identités. Certains ont été transférés en centre de rétention en vue de leur expulsion.

>> A voir aussi : Euro 2016, scènes de chaos à Marseille

Une menace à l’ordre public

Soupçonnés de présenter une menace à l’ordre public après les incidents survenus samedi en marge du match Angleterre-Russie à Marseille, ils ont été cueillis à la sortie de leur hôtel. Les supporters russes devaient embarquer dans un bus pour se rendre à Lille, où l’équipe russe affrontera la Slovaquie.

Mais la plupart d’entre eux ne verront jamais ce match depuis les tribunes du stade. Alors que l’opération n’est pas encore terminée, certains devraient être expulsés. Ils ont déjà été transférés dans un centre de rétention.

Vérifier s’ils font partie d’une liste de hooligans « dits à risque »

Selon Nice-Matin, plus de 50 gendarmes étaient déployés pour cette opération anti-hooligans.

Ces contrôles d’identité, effectués par la gendarmerie, se font en coordination avec la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH). Objectif : vérifier si ces Russes font partie d’une liste de hooligans « dits à risque », a précisé François-Xavier Lauch, sous-préfet du département des Alpes-Maritimes.

Les affrontements à Marseille ont fait plus de trente blessés. La majorité sont Anglais et l'un d'entre eux est toujours dans un état critique.