Nice: Il profite du délibéré du tribunal pour... prendre la fuite

JUSTICE Il comparaissait pour menaces de mort contre sa femme…

M.F.

— 

Le palais de justice de Nice ce mercredi après-midi.
Le palais de justice de Nice ce mercredi après-midi. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Condamné à de la prison ferme, il ne passe pas la nuit derrière les barreaux. En cause, non pas une erreur administrative ou un laxisme du tribunal correctionnel de Nice, mais la fuite du prévenu pendant le délibéré, rapporte Nice-Matin.

Si ce Niçois comparaissait à la barre du palais de justice lundi, c’est qu’il est accusé de menaces de mort contre sa femme. A la fin de l’audience, la décision est mise en délibéré.

Téléphone de grande urgence

Mais l’accusé ne compte pas attendre patiemment dans la salle des pas perdus. Il décide de s’enfuir et de ne pas attendre la décision du tribunal.

La sanction tombe : un an de prison ferme accompagné d’un mandat de dépôt. Mais le Niçois n’est déjà plus sur place.

Aujourd’hui bien loin de la prison, l’individu pourrait être dangereux pour sa victime, contre qui il a émis des menaces de mort. Elle a été équipée d’un téléphone de grande urgence lui permettant d’être en contact immédiat avec les services de police.