Nice: Valides et hadicapés rejoignent la prom' après un périple de 700 km

HANDISPORT Ils participent au Free Handi’se Trophy... 

Mathilde Frénois

— 

Murielle et Charles défient les préjugés en reliant Annecy à Nice en vélo.
Murielle et Charles défient les préjugés en reliant Annecy à Nice en vélo. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Murielle a 43 ans. Charles en a 50. Elle est valide. Il est sourd. Ces collègues, qui travaillent ensemble à Amadeus à Sophia-Antipolis, participent à la cinquième édition du Free Handi’se Trophy.

Le tandem s’est lancé un challenge : relier Annecy à Nice en duo, avec une alternance de vélo et de canoë.

Des gestes de la main

Derrière le défi sportif et les 721 km à parcourir en une semaine, les deux collègues veulent mettre au défi les préjugés sur le handicap. « C’est un moyen de plus de démontrer qu’une personne handicapée peut vivre, faire du sport et travailler comme n’importe quelle autre », explique Charles. Et pour cela, le duo a dû s’adapter.

« Mon binôme lit sur les lèvres. Quand je suis devant sur le vélo, il ne m’entend pas, raconte Murielle. On a dû instaurer un code pour communiquer sans parole. » Pour freiner et tourner à droite ou à gauche, Charles fait des gestes de la main, très précis. « Et ça fonctionne bien ! », se réjouit Murielle.

« Être plus attentive »

La semaine prochaine, les deux Niçois reprendront leur travail en entreprise. Mais tout sera un peu différent. « Au quotidien, j’essaierai d’être plus attentive et de me rendre utile pendant les moments de faiblesse. Comme lors du défi », promet Murielle.