Pascal de «Koh Lanta»: «Ceux qui critiquent mon côté stratège n'ont rien compris au jeu»

TÉLÉVISION Le candidat azuréen fait partie des quatre finalistes qui s'opposeront ce vendredi soir sur TF1...

Fabien Binacchi

— 

Le candidat lors d'une épreuve
Le candidat lors d'une épreuve — P. Le Roux / ALP / TF1

« Ils étaient vingt. Et à la fin, il n’en restera qu’un. » Pascal Salviani sera-t-il cet ultime aventurier ? L’Azuréen de 48 ans défendra en tout cas ses chances ce vendredi soir sur TF1. Avant cette dernière émission, celui qui n’a cessé d’user de stratégie pour se hisser jusqu’à la finale de Koh Lanta se confie à 20 Minutes.

>> A lire aussi : Découvrez Romain et Pascal, les Azuréens de la saison...

Que pensez-vous de Cécilia, Wendy et Gabriel, vos adversaires en finale ?

C’est ceux que j’espérais bien retrouver. Ma priorité était d’avoir Wendy avec moi. Alain devait aussi faire partie du dernier carré mais il s’en est exclu lui-même par ses choix [le doyen de l’aventure a été éliminé vendredi dernier].

Quel était votre principal objectif en vous inscrivant à Koh Lanta ?

Comme beaucoup d’entre nous… d’arriver jusqu’à l’épreuve des poteaux (les trois meilleurs de l’épreuve d’orientation, ce vendredi, en première partie de l’émission) pourront y participer. Bien avant les 100.000 € promis au vainqueur d’ailleurs.

Dans le jeu, comme sur les réseaux sociaux, vous avez été très souvent critiqué pour votre côté stratège…

Je l’assume et je le revendique. Ceux qui critiquent ça n’ont pas compris le principe de l’émission. Être sportif ne suffit pas pour avancer dans Koh Lanta.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ou surpris pendant votre aventure ?

En fait, je ne m’attendais pas à me découvrir à ce point-là. De vrais moments de solitude dans ma grotte m’ont permis de faire le point sur ma vie, de trouver les réponses à des questions que je ne pensais même pas pouvoir me poser.

Et qu’est-ce qui a été le plus dur ?

Bien avant la faim et la pluie, c’est le manque de ma famille, surtout pendant les dix premiers jours. Le plus compliqué a été aussi la vie en communauté.

>> A lire aussi : Finale de «Koh-Lanta»: Sur quel aventurier miser ce soir?

Depuis votre retour à la vie normale, avec qui avez-vous gardé contact ?

Wendy bien sûr. Je ne m’attendais pas à faire une aussi belle rencontre. Il y a également Romain, Laureen, Steve, Julien, Gabriel… tous en fait, sauf Alain.