La planche de Brice de Nice vendue aux enchères pour financer la reconstruction de Cannes

BONNE CAUSE Les 97.218 euros récoltés dimanche par la vente d'objets liés aux stars du cinéma et aux films cultes bénéficieront à la ville meurtrie par les inondations en octobre dernier...

Fabien Binacchi
— 
La planche de Brice de Nice a été adjugée 12.000 euros
La planche de Brice de Nice a été adjugée 12.000 euros — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Une robe bustier de Léa Seydoux, des scripts orignaux signés par leur metteur en scène, des bijoux… En quelques coups de marteau, ce mercredi, ces « affaires » de stars sont passées de leurs illustres propriétaires à de généreux collectionneurs.

>> A lire aussi : Des robes de Léa Seydoux et Juliette Binoche et la Palme d'or de Jane Fonda seront aussi vendues aux enchères

Une vente aux enchères au bénéfice de la reconstruction de la ville de Cannes, meurtrie par les inondations du 3 octobre 2015, a permis de récolter 97.218 euros.

La planche de Brice de Nice a été adjugée 12.000 euros
La planche de Brice de Nice a été adjugée 12.000 euros - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

En tête des plus belles ventes, la planche de surf utilisée et signée par Jean Dujardin sur le tournage de Brice de Nice 3 a été adjugée pour 12.000 euros. Dans les salons de l’hôtel Martinez, en présence de l’actrice Faye Dunaway, la palme d’or « à la carrière » de Jane Fonda a également trouvé preneur à 8.000 euros.

La Palme d'or de Jane Fonda
La Palme d'or de Jane Fonda - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

« Il nous reste 17 millions d’euros à trouver »

Un dessin de Plantu, spécialement créé pour l’occasion, a été vendu 7.000 euros. Et une robe Dior portée par Juliette Binoche alors qu’elle était maîtresse de cérémonie du 50e Festival de Cannes est partie pour 3.500 euros.

Les robes de Léa Seydoux et de Juliette Binoche
Les robes de Léa Seydoux et de Juliette Binoche - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Au total, 150 lots étaient à saisir dans le cadre de cette vente aux enchères orchestrée par Gilles Jacob, président d’honneur du Festival de Cannes, et la municipalité cannoise. « Les dégâts occasionnés sur la voie publique représentent plus de 42 millions d’euros, a rappelé le maire LR David Lisnard. Il nous reste encore 17 millions d’euros à trouver. »

>> A lire aussi : Cannes fait appel à la «générosité» des stars de cinéma pour se reconstruire

La nuit du 3 octobre 2015, il était tombé jusqu’à 200 litres d’eau au m2 par endroits. Le déluge avait causé la mort de 20 personnes et occasionné 605 millions d’euros de dommages, selon le bilan définitif communiqué par l’Association française de l’assurance.