Festival de Cannes: L'événement encadré par des «moyens exceptionnels», assure Bernard Cazeneuve

SÉCURITÉ Une équipe de démineurs procédera notamment à des vérifications quotidiennes du palais…

Fabien Binacchi

— 

Le ministre de l'Intérieur, lundi à Cannes, en compagnie de Thierry Frémaux et Pierre Lescure
Le ministre de l'Intérieur, lundi à Cannes, en compagnie de Thierry Frémaux et Pierre Lescure — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

« Face à un risque terroriste plus élevé qui ne l’a jamais été et face à un ennemi qui peut frapper à n’importe quel moment », « des moyens exceptionnels » ont été attribués à la sécurité du 69e Festival de Cannes, a annoncé Bernard Cazeneuve, sur place ce lundi.

Venu vérifier le dispositif mis en place, avant la cérémonie d’ouverture programmée mercredi soir, le ministre de l’Intérieur a précisé que « plusieurs centaines de policiers seront mobilisées chaque jour », jusqu’au 22 mai. Juste avant une conférence de presse, il participait à une ultime réunion de préparation dans le bureau du maire (LR) de Cannes, David Lisnard, en présence du président des Alpes-Maritimes (LR) Eric Ciotti, de Pierre Lescure et de Thierry Frémeaux, les président et délégué général du Festival.

>> A lire aussi : Le «plus haut niveau de sécurité possible» pour le festival

Fouilles et portiques pour les badgés et les invités

Bernard Cazeneuve a mis l’accent sur les « enjeux de sécurité » du Festival de part « la dimension mondiale de l’événement, sa visibilité, le nombre élevé des personnalités dont il faut assurer la protection » et « la concentration des foules dans l’espace public ».

La sécurité du palais des festivals, centre névralgique de l’événement, « sera d’abord assurée par des agents de sécurité privés, 400 engagés par l’Association française du festival international du film », a également indiqué Bernard Cazeneuve. « Ils feront procéder à l’ouverture systématique des sacs des badgés et des invités, au passage aux détecteurs de métaux et aux palpations », a-t-il expliqué.

>> A lire aussi : Dans les coulisses des tout derniers préparatifs

Des démineurs avant chaque séance dans le palais

« Une équipe de démineurs procédera chaque jour, avant chaque séance à des inspections et contrôles du Palais des festivals. D’autres moyens spécialisés seront également déployés, dont l’efficacité tient à leur discrétion », a aussi ajouté le ministre de l’Intérieur sans plus de détail, affirmant que la sécurité serait garantie pour l’ensemble de la ville.

Une telle visite d’un ministre de l’Intérieur, en préambule du Festival de Cannes, « est une première », a souligné le maire de Cannes David Lisnard, évoquant « la menace du terrorisme » et la nécessité absolue de proposer une sécurité plus élevée que jamais « pour protéger cet événement qui fait la fierté de la France ». « Le festival représente un enjeu particulier en termes de rayonnement international de la France », a appuyé Bernard Cazeneuve.

>> A lire aussi : Une (fausse) attaque terroriste frappe le Palais